Droit international et conflits armés

L’engrenage de la guerre permanente de l’Afghanistan à la Syrie et au Sahel

25 janvier 2013

Devant la désagrégation de l’Afghanistan et de l’Irak et l’extension des guerres dites « justes » à l’Afrique, Daniel Lagot, président de l’ADIF analyse les interprétations du droit international lors des interventions armées, Robert Charvin, professeur de droit international et de sciences économiques démontre en quoi l’interventionnisme occidental déconstruit le droit international et Roland Weyl, vice-président de l’Association Internationale des Juristes démocrates, souligne les conséquences du non-recours aux principes de la Charte des Nations unies

Deux événements dans l’actualité sont débattus : par Géraud de la Pradelle, juriste, professeur émérite à l’université développe le processus de reconnaissance de l’État palestinien à l’ONU et Nils Andersson, analyste géopolitique, la logique de guerre dans l’impasse en Syrie et au Mali.

Retrouvez ci-dessous les 8 vidéos qui composent cette conférence. Vous pouvez également les regarder à la suite grâce à la liste de vidéo correspondant à l’ensemble de la conférence, disponible sur la chaîne YouTube de l’ADIF.

Roland Weyl : Conséquences du non recours aux principes de la Charte des Nations unies

Débat suite à l'intervention de Roland Weyl

Géraud de la Pradelle : Droits de recours auprès de la CPI de la Palestine

Débat suite à l'intervention de Géraud de la Pradelle

Daniel Lagot : Les atteintes au droit lors des conflits armées

Débat suite à l'intervention de Daniel Lagot